Code HTTP, tous les comprendre

code http
5/5 - (67 votes)

les codes HTTP, tout comprendre

 

 

Le code HTTP 100

 

Le code http 100 est un code d’état de la réponse HTTP qui indique que le client peut continuer à envoyer sa requête. Ce code n’est généralement pas utilisé, car il est pris en charge par la plupart des clients et des serveurs HTTP. Le code d’état 100 est défini dans la section 10.1.1 du RFC 7231.

 

 

Le code HTTP 101

 

HTTP 101 est un code HTTP qui signifie « Switching Protocols ». Il est utilisé lorsqu’un client envoie une requête pour une nouvelle version d’un protocole à un serveur, par exemple lorsqu’un navigateur web demande à charger une page HTTPS au lieu de HTTP. Le serveur répond alors en passant au nouveau protocole et en envoyant le code 101. Ce code indique aux clients que la mise à niveau du protocole a réussi et que la communication peut continuer. Le code 101 est également utilisé dans d’autres contextes, par exemple lorsqu’un client WebSocket envoie une requête pour passer à un protocole WebSocket différent.

 

 

Le code HTTP 102

 

HTTP 102 (Processing) est une code d’état HTTP utilisé pour indiquer que la requête Web a été reçue et qu’elle est en train d’être traitée par le serveur. Ce code est généralement envoyé après que le serveur a reçu une requête valide, mais avant que la réponse soit prête à être envoyée au client.

Le code HTTP 102 peut être envoyé par n’importe quel serveur Web, y compris les serveurs Apache, Microsoft IIS et Nginx. Notez que le code HTTP 102 n’est pas défini dans la spécification RFC 7231, qui est la spécification officielle pour les codes d’état HTTP.

Cependant, il est utilisé par de nombreux serveurs Web et il est pris en charge par de nombreux navigateurs Web, y compris Google Chrome, Mozilla Firefox et Microsoft Edge.

 

 

Le code HTTP 103

 

Le code d’état HTTP 103 indique qu’un fichier ou un répertoire a été supprimé avec succès du serveur. Il s’agit d’un code d’état relativement rare, car la plupart des fichiers et répertoires ne sont pas très souvent supprimés des serveurs. Lorsqu’un fichier ou un répertoire est supprimé, cela se fait généralement via une sorte d’interface utilisateur, telle qu’un navigateur Web.

Une fois le fichier ou le répertoire supprimé, le serveur renverra le code d’état HTTP 103 pour confirmer que la suppression a réussi. Dans certains cas, le code d’état HTTP 103 peut également être utilisé pour indiquer qu’une ressource a été déplacée vers un nouvel emplacement.

Par exemple, si un site Web change de nom de domaine, l’ancien nom de domaine peut renvoyer le code d’état HTTP 103 pour signifier que la ressource a été définitivement déplacée vers le nouveau domaine.

 

 

Le code HTTP 200

 

Le code HTTP 200 est un code de statut standard utilisé pour indiquer que la requête Web a été traitée avec succès par le serveur. Le code 200 est généralement accompagné d’un message de confirmation du serveur, qui contient les données demandées par le client.

En règle générale, le code HTTP 200 est envoyé lorsque le client a fourni une requête valide et que le serveur a réussi à traiter cette requête. Cependant, il est possible que le code HTTP 200 soit également envoyé lorsque le client a fourni une requête incorrecte ou incomplète. Dans ce cas, le message de confirmation du serveur peut ne pas contenir les données demandées par le client.

 

 

Le code HTTP 201

 

Le code http 201 est un code de statut de réponse HTTP qui indique que l’action demandée a été effectuée avec succès sur le serveur. Ce code est généralement utilisé lorsqu’une nouvelle ressource est créée, par exemple lorsqu’un nouveau fichier est téléchargé ou lorsqu’une nouvelle page est créée. Si vous recevez ce code de statut, cela signifie que votre demande a été traitée avec succès et que la nouvelle ressource a été créée.

 

 

Le code HTTP 202

 

Les codes d’état HTTP sont des codes numériques qui indiquent l’état d’une requête HTTP. Les codes d’état HTTP vont de 100 à 599. Le code 202 est un code d’état de succès. Cela signifie que la requête a été reçue et acceptée par le serveur, mais que le traitement de la requête n’est pas encore terminé. Si vous voyez ce code d’état, cela signifie que votre requête a bien été reçue par le serveur, mais que le serveur prend simplement un peu plus

 

 

Le code HTTP 203

 

HTTP 203 est un code d’état HTTP pour indiquer que la requête a été traitée avec succès, mais que le contenu de la réponse est vide. Un exemple typique est une requête PUT pour créer un nouveau fichier sur le serveur, qui réussit, mais ne retourne aucun contenu parce qu’il n’y en avait pas avant que la requête soit traitée.

La valeur du paramètre « Content-Length » dans les en-têtes de réponse HTTP est alors zéro. Ce code d’état n’a pas de raison d’être utilisé lorsqu’il y a effectivement du contenu dans la réponse, et le serveur devrait alors retourner un code 200 OK. Si un serveur HTTP retourne ce code d’état pour une requête GET ou POST, il doit également fournir une indication dans son message de réponse.

 

 

Le code HTTP 204

 

HTTP 204 ne contient aucune information et est généré lorsque le serveur Web a reçu une requête valide, mais qu’il n’y a aucune réponse à renvoyer. Cela peut se produire si la page demandée a été supprimée récemment ou si elle n’a jamais existé. Dans certains cas, un serveur Web peut renvoyer ce code lorsqu’il ne veut pas divulguer pourquoi une page n’est pas disponible.

Par exemple, un serveur Web peut renvoyer ce code si la page est protégée par un mot de passe et que l’utilisateur n’a pas fourni les bonnes informations d’identification. HTTP 204 est similaire à HTTP 404, qui signifie «page non trouvée», mais la différence principale est que le code 404 indique qu’une réponse est attendue du serveur, tandis que le code 204 signifie que le serveur n’attend pas de réponse.

 

 

Le code HTTP 205

 

Le code http 205 est un code d’état HTTP qui indique que le serveur a reçu et compris la requête du client, mais ne fournira aucune information au client. Ce code est également connu sous le nom de code de retrait, car il est souvent utilisé pour indiquer aux clients qu’ils doivent se retirer de la page qu’ils ont demandée.

Le code http 205 peut être utilisé pour empêcher les clients de récupérer des informations susceptibles d’être compromises, telles que des données confidentielles ou des journaux d’audit. Il peut également être utilisé pour bloquer les robots d’indexation des moteurs de recherche afin qu’ils ne indexent pas une page particulière.

Enfin, le code http 205 peut être utilisé pour indiquer aux clients qu’une action déjà effectuée ne peut pas être annulée.

 

 

Le code HTTP 206

 

Le code HTTP 206 est un code de statut HTTP qui indique que le serveur a réussi à traiter la requête du client et que le contenu demandé est disponible. Ce code est généralement utilisé lorsqu’un client fait une demande de contenu qui n’est pas entièrement disponible, mais où le serveur peut fournir une partie du contenu.

Le code HTTP 206 est similaire au code HTTP 200, mais la différence principale est que le code HTTP 206 indique au client qu’il ne doit pas télécharger tout le contenu, mais seulement une partie du contenu.

 

 

Le code HTTP 207

 

Le code d’état HTTP 207 Multi-Status (plusieurs statuts) est une réponse à une requête WebDAV ou DeltaV qui a abouti avec succès à l’exécution de plusieurs opérations. Ce code est similaire au code d’état Multi-Status (206), mais le serveur doit inclure un message de réponse XML avec la liste des statuts de toutes les opérations exécutées.

Ce code est défini dans la section 10 du document DeltaV du 15 juin 2005. Le code 207 indique que la requête a été traitée, mais qu’il y a plusieurs résultats, chaque résultat étant représenté par sa propre entrée dans le message de réponse. Lorsque le client reçoit plusieurs codes de statut, il doit traiter chacun d’eux séparément. En général, le client WebDAV ou DeltaV doit afficher les résultats à l’utilisateur dans l’ordre où ils sont listés dans le message de réponse.

 

 

Code HTTP 208

 

Ce code est similaire au code 200, mais il indique que la ressource a été traitée sans être envoyée au client. Le code 208 peut être utilisé dans le cadre d’une requête PUT ou POST, lorsque le client envoie une représentation de la ressource au serveur, mais ne souhaite pas que cette représentation soit retournée au client. Cela peut être utile lorsque le client ne veut pas qu’un navigateur affiche une page après avoir effectué une action, par exemple envoyer un formulaire.

 

 

Code HTTP 210

 

Ce code est similaire au code HTTP 200, mais il est plus spécifique et peut être utilisé pour indiquer aux clients qu’ils peuvent récupérer les résultats de leur requête sans avoir à effectuer une nouvelle requête. Le code HTTP 210 peut également être utilisé pour indiquer aux clients qu’une requête a été traitée avec succès, mais qu’aucun résultat n’est disponible. Dans ce cas, le client peut choisir de rejeter la requête ou de la traiter comme une erreur.

 

 

Code HTTP 226

 

Le code HTTP 226 est un code de statut qui indique que le serveur a bien reçu et traité la requête du client. Ce code est généralement envoyé lorsque le client demande une page Web qui a été modifiée par le serveur, par exemple une page qui a été mise à jour récemment.

Le code HTTP 226 est également envoyé lorsque le client fait une demande de fichier qui n’est pas disponible sur le serveur, mais qui peut être trouvée sur un autre serveur. Ce code de statut est défini dans la spécification HTTP 1.1.

 

 

Le code HTTP 300

 

Le code d’état HTTP 300 est utilisé pour indiquer aux clients qu’une demande de ressource a été reçue et qu’une redirection est nécessaire pour permettre au client de récupérer la ressource. La première ligne de la réponse indique le code de statut et le texte associé, suivi d’une série d’en-têtes de réponse, puis du corps de la réponse.

Le code d’état HTTP 300 est divisé en sept catégories, chacune contenant une sous-catégorie de codes. Les catégories sont les suivantes: multiple choix, à plusieurs endroits, pas modifiée, utilisateur non autorisé, erreur interne du serveur et panne du serveur. La plupart des codes HTTP 300 sont utilisés pour indiquer aux clients qu’une ressource a été modifiée et qu’ils doivent effectuer une requête pour la nouvelle version de la ressource.

 

 

Le code HTTP 301

 

Le code d’état HTTP 301 est un code d’état de réponse utilisé par le World Wide Web pour indiquer que l’adresse URI (Uniform Resource Identifier) d’un document a été modifiée permanentement. En d’autres termes, le document est déplacé de façon permanente vers une nouvelle adresse.

Le code HTTP 301 peut être utilisé par les serveurs Web pour rediriger les clients et les navigateurs vers la nouvelle adresse, ce qui est généralement la bonne chose à faire lorsque le contenu d’un document a été déplacé.

 

 

Le code HTTP 302

 

Le code HTTP 302 est un code de statut d’une réponse HTTP indiquant que la ressource demandée a été trouvée, mais que son contenu est temporairement mis à disposition à une autre URL.

Cela peut être le résultat d’une requête POST qui a été redirigée pour une raison quelconque, ou il peut s’agir d’un client qui suit une requête GET avec le paramètre « Referer: no-cache ». Le code 302 est similaire au code 301, sauf que le navigateur doit interpréter le code 302 comme une indication qu’il doit accomplir une requête GET supplémentaire pour obtenir la ressource demandée.

La plupart des navigateurs modernes interprètent correctement un code 302 et exécutent automatiquement la requête GET, mais il y a quelques exceptions. Certains anciens navigateurs ne comprenaient pas le code 302 et affichaient simplement le contenu de l’URL redirigé.

 

 

Le code HTTP 303

 

Le code HTTP 303 est un code de statut HTTP qui indique que le client doit être redirigé vers une autre ressource. La ressource peut être une page Web, un fichier, une image ou tout autre type de fichier. Le code HTTP 303 est généralement utilisé lorsque le client demande une page qui a été supprimée ou déplacée.

Le code HTTP 303 peut également être utilisé pour rediriger les visiteurs d’un site Web vers une autre page. Le code HTTP 303 est similaire au code HTTP 302, mais il y a une différence importante entre les deux codes.

Le code HTTP 302 indique que la ressource est temporairement indisponible, alors que le code HTTP 303 indique que la ressource est disponible et que le client doit la suivre.

 

 

Le code HTTP 304

 

Un code HTTP 304 est envoyé par un serveur Web à un navigateur Web dans le cadre de la communication hypertexte. Ce code indique au navigateur que la page qu’il a demandée n’a pas besoin d’être rechargée, car elle n’a pas changé depuis sa dernière visite.

Les codes HTTP sont utilisés par les serveurs Web pour indiquer à un client si une action a été effectuée avec succès ou si une erreur s’est produite. Les codes de statut HTTP sont divisés en cinq statistiques: informationnelles (1xx), succès (2xx), redirection (3xx), erreurs client (4xx) et erreurs serveur (5xx). Le code 304 fait partie de la catégorie de statistiques de redirection.

Il est envoyé par le serveur lorsqu’une page est demandée par un client et que la page n’a pas changé depuis sa dernière visite.

 

 

Le code HTTP 305

 

Le code HTTP 305 est un code d’état HTTP qui indique que la requête doit être redirigée vers l’URI spécifiée dans le Location header. Le code 305 est utilisé pour les requêtes qui doivent être redirigées vers une autre URL, généralement parce que l’URL de destination a changé.

Cela peut se produire si le contenu a été déplacé ou supprimé. Le code 305 n’est pas utilisé fréquemment et il est considéré comme obsolète par les spécifications HTTP/1.1. Le code 306 a été défini dans les premières versions de HTTP, mais il n’a jamais été mis en œuvre et il a été supprimé dans la version HTTP/1.1.

 

 

Le code HTTP 306

 

Le code HTTP 306 est un code d’état HTTP qui indique que la requête a été reçue par le serveur, mais que le serveur n’a pas pu y répondre. Cela peut être dû à une erreur de configuration du serveur, à une erreur de communication entre le serveur et le client, ou à un problème temporaire sur le serveur.

Le code HTTP 306 est généralement suivi d’un code d’erreur plus précis, qui peut aider à identifier la cause du problème. Si vous recevez un code HTTP 306 lorsque vous essayez de charger une page Web, il est possible que vous ne soyez pas en mesure de la charger correctement. Vous devrez contacter le propriétaire du site Web pour obtenir de l’aide.

 

 

Le code HTTP 307

 

Le code http 307 est un code d’état HTTP qui indique que la ressource demandée est temporairement disponible sous une autre URL. Ce code est similaire au code 302, mais le code 307 garantit que la méthode de demande ne sera pas modifiée lors du redirection.

Cela signifie que si vous envoyez une demande POST à une URL qui renvoie un code d’état 307, la requête POST sera toujours envoyée à l’URL de redirection, et non anonyme.

 

 

Le code HTTP 308

 

Le code HTTP 308 est un code de statut 3xx utilisé par le protocole HTTP pour indiquer qu’une requête doit être redirigée de façon permanente vers une autre URI. En d’autres termes, le client devrait continuer à utiliser l’URI fournie dans la réponse pour les requêtes futures.

Les codes de statut 3xx sont des codes de redirection, ce qui signifie qu’une action doit être entreprise par le client pour que la transaction puisse avoir lieu. Le code HTTP 308 a été créé en 2015 dans le but de remplacer le code 302 (Found), qui était souvent utilisé à mauvais escient pour indiquer une redirection permanente.

Bien que le code 308 soit similaire au code 301 (Moved Permanently), il y a une différence importante : le code 308 est uniquement applicable aux requêtes POST, tandis que le code 301 s’applique aux GET et HEAD.

 

 

Le code HTTP 310

 

Le code HTTP 310 est un code de statut HTTP qui indique que le ressource demandée a été déplacée permanentement. Cela signifie que la ressource a été assignée une nouvelle URI et que les clients doivent utiliser cette nouvelle URI pour accéder à la ressource. Le code de statut HTTP 310 a été introduit dans la version 1.1 du protocole HTTP en 1999.

 

 

Le code HTTP 400

 

Le code HTTP 400 est un code d’état standard utilisé pour indiquer que la demande web n’a pas pu être traitée par le serveur en raison d’une erreur. Le code 400 est généralement accompagné d’un message d’erreur du serveur, qui décrit la nature de l’erreur.

En général, le code HTTP 400est envoyé lorsque le client a fourni une demande qui n’est pas valide ou à laquelle il manque des informations requises. Par exemple, le client peut avoir fourni une URL incorrecte ou incomplète.

Il se peut également que le client ait fourni une demande valide mais qu’il ait inclus des informations qui ne peuvent pas être traitées par le serveur. Dans ce cas, le serveur peut renvoyer un code 400 et inclure un message d’erreur.

 

 

Le code HTTP 401

 

Un code d’erreur HTTP 401 indique que l’utilisateur n’est pas autorisé à accéder à la page qu’il tente d’atteindre. Il existe un certain nombre de raisons pour lesquelles cela peut se produire, y compris, mais sans s’y limiter : l’utilisateur ne dispose pas des autorisations appropriées pour afficher la page, les pages nécessitent une connexion ou le serveur est configuré pour bloquer l’adresse IP de l’utilisateur. Quelle que soit la cause, une erreur HTTP 401 empêchera l’utilisateur d’accéder à la page qu’il tente d’atteindre.

 

 

Le code HTTP 402

 

Le code HTTP 402 signifie « paiement requis ». C’est étrange, car généralement, lorsque nous parlons d’erreurs, ce sont des choses que le serveur ne peut pas faire. Dans ce cas, c’est plus comme si le serveur disait « Je peux le faire, mais cela vous coûtera ».

Que peut-on s’attendre à ce que le client paie ? Peut-être une sorte de contenu premium ou un abonnement ? Certainement quelque chose qui n’est pas gratuit. Le code 402 est relativement nouveau – il n’a été introduit qu’en 2015 – donc peu de sites l’utilisent encore.

Mais à mesure que de plus en plus de contenu devient basé sur un abonnement ou « fermé », nous pouvons commencer à voir ce code plus souvent. Donc, si vous voyez une erreur 402, vous saurez maintenant ce que cela signifie !

 

 

Le code HTTP 403

 

Le code HTTP 403 est un code d’état HTTP qui indique que l’accès à la ressource demandée est interdit. Cela signifie généralement que le serveur a une configuration pour permettre l’accès à la page, mais que le chemin d’accès est bloqué.

Le code 403 est similaire au code 401, sauf que la réponse au code 401 indique que l’autorisation est nécessaire, tandis que la réponse au code 403 indique que l’autorisation est refusée. Les deux peuvent être résolus en autorisant l’accès à la page ou en modifiant la configuration du serveur pour autoriser l’accès.

 

 

Le code HTTP 404

 

Le code HTTP 404, également connu sous le nom de « page introuvable », est un code d’état HTTP qui indique que le serveur Web n’a pas pu trouver la page Web demandée. Ce code peut être renvoyé pour plusieurs raisons, telles que une URL mal saisie ou une page supprimée du serveur.

Lorsque vous voyez ce code sur votre écran, cela signifie que le serveur Web ne peut pas trouver la page Web que vous avez demandée. Si vous êtes un utilisateur de l’Internet, il est probable que vous ayez déjà rencontré un code HTTP 404 lorsque vous avez essayé de charger une page Web.

 

Le code HTTP 405

 

Le code HTTP 405 est un code d’erreur de réseau signifiant que la méthode utilisée pour accéder à une page Web n’est pas autorisée par le serveur. Cela peut se produire lorsque vous tentez d’accéder à une page avec une méthode HTTP que le serveur ne permet pas, comme la méthode GET pour une page qui nécessite des données POST. La plupart des navigateurs Web affichent un message d’erreur « 405 Method Not Allowed » si vous recevez ce code d’erreur.

 

 

Le code HTTP 406

 

Le code HTTP 406 est un code d’état de réponse HTTP qui indique que le client a demandé un contenu qui n’est pas disponible à son acceptation.

Cela peut se produire lorsque le client envoie une demande avec des en-têtes qui ne sont pas compatibles avec les capacités du serveur, ou lorsque le contenu du serveur est généré dynamiquement et que le serveur n’est pas capable de générer un contenu compatible avec les acceptations du client.

En règle générale, ce code d’état est utilisé lorsqu’il existe plusieurs types de contenu disponibles et que le client a spécifié qu’il ne peut accepter aucun d’entre eux via les en-têtes Accept.

 

 

Le code HTTP 407

 

Le code d’erreur HTTP 407 est un code d’état HTTP qui indique que le client ne peut accéder au site Web demandé que si ses informations d’authentification sont envoyées au serveur Proxy. Le code 407 est similaire au code401, mais la différence est que le client doit d’abord s’authentifier auprès du proxy avant de pouvoir accéder au site Web.

Le code 407 est souvent utilisé par les entreprises pour éviter que les employés ne visitent des sites Web non autorisés pendant leurs heures de travail. Si vous recevez ce code d’erreur lorsque vous essayez d’accéder à un site Web, cela signifie que le serveur a refusé votre demande car vous n’avez pas fourni les informations d’authentification nécessaires.

 

Le code HTTP 408

 

408 est un code d’état HTTP qui indique que le client (généralement un navigateur web) n’a pas reçu une réponse du serveur dans les délais prévus. Il s’agit d’une erreur courante lors de la communication entre les ordinateurs sur Internet.

Les serveurs Web sont configurés pour attendre un certain temps pour une réponse du client, et si aucune réponse n’est reçue dans ce délai, le serveur assume que le client ne peut pas ou ne veut pas communiquer et envoie un code d’état 408.

Cela peut être dû à plusieurs causes, notamment une connexion Internet lente ou instable, des logiciels malveillants sur l’ordinateur du client qui bloquent la communication, ou des pare-feux qui bloquent les communications entre le client et le serveur. Dans certains cas, le code d’état 408 peut également être causée par un problème avec le serveur web lui-même, tel qu’un dépassement de délai ou un problème de sécurité.

 

 

Le code HTTP 409

 

Le code d’erreur HTTP 409 est un code d’état HTTP qui indique que la demande ne peut être satisfaite en raison d’un conflit sur le serveur. Cela peut se produire lorsque deux utilisateurs tentent de modifier les mêmes données en même temps, ou lorsqu’un utilisateur tente de modifier des données qui ont été modifiées par un autre utilisateur depuis leur dernière extraction

Afin de résoudre le conflit, l’utilisateur devra récupérer la dernière version des données sur le serveur et réessayer.

 

 

Le code HTTP 410

 

Le code d’erreur HTTP 410 est un code d’état HTTP qui indique que la ressource demandée n’est plus disponible sur le serveur. Cela peut se produire lorsqu’un site Web est fermé ou lorsqu’une page est supprimée d’un site Web

Si vous recevez ce code d’erreur lorsque vous essayez d’accéder à une ressource, cela signifie que cette ressource n’est plus disponible et qu’il n’y a aucun moyen de la récupérer. Vous devrez peut-être contacter le propriétaire du site Web ou l’administrateur du serveur pour plus d’informations.

 

 

Le code HTTP 411

 

Le code d’erreur HTTP 411 est un code d’état HTTP qui indique que le client doit fournir un en-tête Content-Length valide pour pouvoir effectuer une requête. Le code 411 est généralement causé par un navigateur Web ou un autre client qui fait une requête demande sans spécifier l’en-tête Content-Length

Pour résoudre ce problème, vous devez ajouter l’en-tête Content-Length à votre requête avec la valeur correcte. Si vous ne connaissez pas la valeur correcte, vous devrez peut-être contacter le propriétaire du site Web ou l’administrateur du serveur pour plus d’informations.

 

 

Le code HTTP 412

 

Le code d’erreur HTTP 412 est un code d’état HTTP qui indique que les conditions préalables spécifiées dans les en-têtes de la demande n’ont pas été remplies. Cela peut se produire lorsqu’un client effectue une requête conditionnelle (telle qu’un en-tête If-Modified-Since ou If-None-Match) et que la condition n’est pas remplie.

 

 

Le code HTTP 413

 

Le code d’erreur HTTP 413 est un code d’état HTTP qui indique que la demande est trop volumineuse pour être traitée par le serveur. Cela peut se produire lorsqu’un client tente de télécharger un fichier trop volumineux ou lorsqu’un client tente d’effectuer une requête contenant trop de données

Pour résoudre ce problème, vous devez réduire la taille de votre requête. Si vous ne savez pas comment procéder, vous devrez peut-être contacter le propriétaire du site Web ou l’administrateur du serveur pour obtenir plus d’informations.

 

 

Le code HTTP 414

 

Le code d’erreur HTTP 414 est un code d’état HTTP qui indique que l’URL demandée est trop longue. Cela peut se produire lorsqu’un client tente d’effectuer une demande avec une URL trop longue

Pour résoudre ce problème, vous devez raccourcir l’URL. Si vous ne savez pas comment procéder, vous devrez peut-être contacter le propriétaire du site Web ou l’administrateur du serveur pour plus d’informations.

 

 

Le code HTTP 415

 

Le code d’erreur HTTP 415 est un code d’état HTTP qui indique que le serveur ne prend pas en charge le type de média de la demande. Cela peut se produire lorsqu’un client fait une demande avec un type de média que le serveur ne prend pas en charge

Pour résoudre ce problème, vous devez vous assurer que votre requête utilise un type de média pris en charge.

 

 

Le code HTTP 416

 

Le code d’erreur HTTP 416 est un code d’état HTTP qui indique que la plage demandée n’est pas satisfaisable. Cela peut se produire lorsqu’un client effectue une demande de plage pour une ressource qui n’est pas disponible

Pour résoudre ce problème, vous devez vous assurer que votre demande porte sur une plage valide.

 

 

Le code HTTP 417

 

Le code d’erreur HTTP 417 est un code d’état HTTP qui indique que l’attente spécifiée dans les en-têtes de la demande n’a pas pu être satisfaite par le serveur. Cela peut se produire lorsqu’un client fait une demande d’en-tête Expect et le serveur ne prend pas en charge cette attente

Pour résoudre ce problème, vous devez supprimer l’en-tête Expect de votre requête ou utiliser une attente différente.

 

 

Le code HTTP 418

 

Erreur HTTP 418 – « Je suis une théière ». Le protocole Hyper Text Coffee Pot Control Protocol (HTCPCP) est un protocole de brassage pour les cafetières. HTCPCP-TEA étend la spécification HTCPCP de base pour inclure des commandes pour infuser du thé, permettant de préparer un ensemble plus diversifié de boissons chaudes à l’aide d’un protocole unique.

Lorsqu’il est présenté avec ce code d’erreur, un pot doit afficher le message « Je suis une petite théière », s’incliner à 45 degrés vers le centre de la terre et émettre de la vapeur en continu jusqu’à ce qu’il reçoive la commande BREW ou STOP.

Cette erreur est principalement conçue comme une réponse humoristique aux mauvaises demandes. Cependant, il peut également être utilisé comme moyen de détection des pots compatibles Tea sur un réseau – en particulier ceux qui ne sont pas configurés correctement pour HTCPCP-TEA. » Ainsi, le code http 418 signifie que vous êtes une petite théière et que vous devez vous incliner de 45 degrés vers le centre de la terre et émettre de la vapeur en continu jusqu’à ce que vous receviez la commande BREW ou STOP.

 

 

Le code HTTP 421

 

Le code HTTP 421 est un code d’état HTTP qui indique que le serveur a détecté que vous êtes une source de trafic anormalement élevé. Cela peut se produire si vous utilisez un proxy ou si vous êtes connecté à un réseau qui est bloqué par un pare-feu. Si vous recevez ce code d’erreur, vous devrez peut-être contacter votre fournisseur de services Internet pour qu’ils règlent le problème.

 

 

Le code HTTP 422

 

Le code HTTP 422 est un code d’erreur Web qui indique que le serveur ne peut pas traiter la requête du client en raison d’un problème de format. Cela peut être dû à une syntaxe incorrecte dans la requête, ou à une erreur dans les données envoyées au serveur.

Le code 422 est généralement utilisé lorsqu’une requête est faite à une API REST et que les données envoyées au serveur ne respectent pas le format attendu. Par exemple, si vous faites une requête POST à une API avec des données mal formées, le serveur peut renvoyer un code 422.

Le code 422 est également parfois appelé « WebDAV bloqué », car il est souvent utilisé lorsque les clients WebDAV font des requêtes mal formées au serveur.

 

 

Le code HTTP 423

 

HTTP 423 est un code d’état HTTP qui indique que la ressource demandée est verrouillée. Il est défini dans la section 10 de la spécification HTTP 1.1 avec le texte suivant : « The resource that is being accessed is locked. »

Un client devrait généralement retenter sa requête après avoir reçu un code d’état 423. Les codes d’état 4xx sont des codes d’erreur, ce qui signifie que le client a mal formé sa requête ou que la ressource est verrouillée.

 

 

Le code HTTP 424

 

Le code d’état HTTP 424 indique que la requête a échoué car elle dépend d’une autre requête qui a également échoué. Cela peut se produire dans de nombreux cas, mais il est souvent causé par une erreur de configuration sur le serveur.

Le code 424 est généralement accompagné d’un message d’erreur plus spécifique qui explique pourquoi la requête a échoué. Il est important de résoudre toute erreur HTTP avant de pouvoir afficher correctement le contenu du site Web.

 

 

Le code HTTP 425

 

Le code HTTP 425 (Method Not Allowed) indique que le serveur ne prend pas en charge le type de requête utilisé. Cela peut être dû à plusieurs facteurs, notamment une mauvaise configuration du serveur ou une erreur de codage. Le code HTTP 425 est généralement associé aux messages d’erreur suivants: « Il n’y a aucun verbe de requête valide pour cette ressource », « Aucune action n’a été définie pour cette ressource » et « La méthode de requête POST n’est pas autorisée pour cette ressource ».

 

 

Le code HTTP 426

 

Le code HTTP 426 indique que le client doit mettre à niveau sa version HTTP pour pouvoir communiquer avec le serveur. En d’autres termes, le client ne peut pas accéder au contenu demandé parce qu’il ne dispose pas de la bonne version du protocole HTTP.

Ce code est généralement utilisé lorsque le serveur est mis à niveau et que les anciennes versions du protocole HTTP ne sont plus prises en charge. Il est important de noter que le code 426 ne signifie pas que le contenu est indisponible; il indique simplement que le client doit mettre à niveau sa version HTTP pour pouvoir y accéder.

 

 

Le code HTTP 427

 

Le code http 427 est un code d’erreur qui indique que la requête ne peut pas être traitée. Cela peut se produire lorsque le serveur est surchargé ou lorsque la requête est mal formée.

Le code http 427 est généralement accompagné d’un message d’erreur expliquant pourquoi la requête n’a pas pu être traitée. Si vous recevez ce code d’erreur, vous devrez soumettre une nouvelle requête au serveur en essayant de corriger les erreurs.

 

 

Le code HTTP 428

 

L’erreur HTTP 428 se produit lorsqu’un utilisateur tente d’accéder à une ressource qui a été définie comme inaccessible. La raison la plus courante de cette erreur est que l’utilisateur ne dispose pas des autorisations suffisantes pour afficher la ressource demandée.

De plus, le serveur peut renvoyer cette erreur si la ressource n’est pas disponible ou si la méthode de requête n’est pas autorisée. En fin de compte, cette erreur indique que l’utilisateur ne peut pas accéder à la ressource demandée.

 

 

Le code HTTP 429

 

HTTP 429 est un code d’erreur qui indique que l’utilisateur a fait trop de requêtes dans un laps de temps donné. Cela peut être dû à un certain nombre de facteurs, notamment le fait de faire trop de demandes en peu de temps, d’utiliser un script automatisé pour faire des demandes ou de faire des demandes à partir de plusieurs adresses IP.

Quelle que soit la cause, HTTP 429 peut empêcher l’utilisateur de faire d’autres requêtes jusqu’à ce que la limite de débit ait été réinitialisée. Dans certains cas, cela peut n’être qu’une mesure temporaire, mais dans d’autres, il peut être nécessaire de bloquer définitivement l’adresse IP de l’utilisateur.

 

 

Le code HTTP 431

 

Le code http 431 est un code d’erreur qui signifie que le serveur ne peut pas traiter la requête parce que elle est trop grande. Ce type d’erreur se produit généralement lorsque les utilisateurs essayent de charger une page Web avec des fichiers multimédia volumineux, comme des vidéos ou des images.

Le code 431 est l’un des codes les plus couramment rencontrés, car il est facile de dépasser la limite de taille de fichier autorisée lors du chargement de pages Web. Heureusement, il existe plusieurs façons de résoudre ce problème. Les utilisateurs peuvent essayer de charger la page à nouveau après avoir supprimé certains fichiers, ils peuvent aussi utiliser un autre navigateur plus efficace pour charger les fichiers volumineux.

 

 

Le code HTTP 444

 

HTTP 444 est un code d’erreur qui indique que le serveur a reçu et traité une requête, mais qu’il n’y a pas de réponse à renvoyer. Cela est généralement dû au fait que le serveur est configuré pour bloquer toutes les réponses ou que le serveur est indisponible.

Dans les deux cas, le client ne recevra aucune donnée du serveur. HTTP 444 est souvent utilisé pour empêcher la fuite d’informations, car il garantit qu’aucune donnée n’est renvoyée au client qui pourrait être utilisée pour déduire quoi que ce soit sur l’état ou la réponse du serveur.

Cependant, cela signifie également que le client ne pourra accéder à aucune ressource sur le serveur, ce qui peut être frustrant pour les utilisateurs. Si vous rencontrez une erreur HTTP 444, il est important de vérifier si le serveur est en ligne et disponible avant de supposer qu’il bloque toutes les réponses.

 

 

Le code HTTP 449

 

Le code http 449 est un code d’erreur utilisé par les serveurs Web pour indiquer que la requête a été annulée. Cela peut être dû à plusieurs raisons, telles qu’une perte de connexion réseau ou une erreur de serveur. Si vous voyez ce code lorsque vous essayez de charger une page Web, cela signifie que le serveur ne peut pas traiter votre requête pour une raison quelconque. Vous devrez rafraîchir la page et réessayer.

 

 

Le code HTTP 450

 

Le code d’état HTTP 450 (« Bloqué par le contrôle parental Windows ») est une extension Microsoft des codes d’erreur HTTP/1.1. Ce code d’état est similaire au statut 403 (« Interdit »), mais est utilisé spécifiquement lors du blocage de l’accès en fonction des paramètres de contrôle parental de Windows.

Lorsqu’un client (tel qu’un navigateur Web) demande une ressource à un serveur (tel qu’un serveur Web), le serveur renvoie un code d’état HTTP qui indique si la demande a abouti ou non. Un code d’état de 450 indique que les contrôles parentaux sur l’ordinateur du client sont configurés pour bloquer l’accès à la ressource demandée. La ressource peut être bloquée pour plusieurs raisons, comme contenir un contenu inapproprié ou être située sur un site sur liste noire.

Le code d’état 450 doit être utilisé uniquement si les contrôles parentaux sont spécifiquement configurés pour bloquer l’accès à la ressource demandée ; si les contrôles parentaux ne sont pas configurés ou s’ils sont configurés pour autoriser l’accès, un code d’état différent (tel que 403 « Interdit ») doit être utilisé à la place.

 

 

Le code HTTP 451

 

Le code HTTP 451 est un code d’erreur spécifique aux demandes HTTP qui indique que la requête a été bloquée par un serveur en raison de problèmes de conformité au regard de la loi. Ce code d’erreur est le résultat d’une nouvelle directive de l’Union européenne qui entrera en vigueur le 21 juin 2021.

La directive vise à protéger les citoyens européens des atteintes à leur vie privée et à leurs droits fondamentaux en ligne. Elle impose aux fournisseurs de services Internet (FIS) une obligation de respecter les règles énoncées dans la directive et de bloquer les requêtes provenant de sites Web qui ne se conforment pas à ces règles.

Le code HTTP 451 est donc le résultat d’une tentative de connexion à un site Web qui ne respecte pas la nouvelle directive EU.

 

 

Le code HTTP 456

 

Le code HTTP 456 est un code d’erreur spécifique au serveur Web. Il signifie que le serveur Web a reçu une demande valide, mais qu’il n’a pas pu la traiter en raison d’une erreur interne. Ce type d’erreur peut être provoqué par diverses choses, comme une configuration incorrecte du serveur ou des problèmes de code.

 

 

Le code HTTP 495

 

Le code http 495 est un code d’erreur qui signifie que le serveur n’a pas pu valider le certificat SSL du client. Ce code d’erreur est généralement renvoyé lorsque le client ne dispose pas d’un certificat SSL valide ou lorsque le serveur ne reconnaît pas le type de certificat SSL.

Certains navigateurs Web peuvent également générer ce code d’erreur lorsqu’ils essayent de se connecter à un site Web qui utilise une mauvaise configuration de sécurité. Si vous recevez ce code d’erreur, vous devrez contacter le propriétaire du site Web afin qu’il puisse résoudre le problème.

 

 

Le code HTTP 496

 

Le code http 496 est un code d’erreur spécifique au réseau qui indique que la requête du client n’a pas pu être traitée. Ce code d’erreur peut être causée par plusieurs problèmes, y compris une mauvaise configuration du serveur, une connexion réseau instable ou une erreur dans le code du serveur.

Certains clients peuvent également voir ce code d’erreur lorsqu’ils tentent de se connecter à un site Web qui n’existe pas. Si vous rencontrez ce code d’erreur, il est important de contacter votre administrateur système ou votre fournisseur de services Internet pour obtenir de l’aide.

 

 

Le code HTTP 497

 

Le code HTTP 497 est un code d’erreur spécifique au client qui signifie que la requête a échoué. Cela se produit généralement lorsque le client tente de faire une requête à un serveur qui ne peut pas être trouvé ou est indisponible.

Le code HTTP 497 peut également être causé par des pannes de réseau, des firewalls ou des proxy mal configurés. Si vous recevez ce code d’erreur, veuillez contacter votre administrateur système ou votre fournisseur de service pour obtenir de l’aide.

 

 

Le code HTTP 498

 

Le code HTTP 498 est un code d’erreur spécifique au client qui se produit lorsqu’une demande échoue lors de la validation par le serveur. Cela peut se produire pour diverses raisons, mais une des causes les plus courantes est lorsque le client utilise une ancienne version du protocole HTTP et que le serveur ne peut pas traiter la demande.

Dans certains cas, le code 498 peut également être retourné si le client ne respecte pas les conditions d’utilisation du site Web.

 

 

Le code HTTP 499

 

Le code HTTP 499 est un code d’état HTTP spécifique au client utilisé par les serveurs Web pour indiquer une erreur de client. Lorsqu’un client fait une demande HTTP à un serveur Web, le code d’état HTTP est envoyé par le serveur Web avec la réponse. Le code d’état HTTP 499 est envoyé lorsqu’une erreur de client se produit et que le serveur ne peut pas traiter la demande.

Il s’agit généralement d’une erreur temporaire et le client peut réessayer la requête après quelques secondes. Si le code d’état HTTP 499 persiste, il est possible que le client doive modifier sa configuration ou sa requête pour résoudre le problème.

 

 

Le code HTTP 500

 

Le code HTTP 500 signifie que le serveur ne peut pas traiter la demande du client. Cela peut être dû à un problème de configuration du serveur ou à une erreur de code dans l’application Web.

Si vous recevez ce message d’erreur, cela signifie que le problème est temporaire et que le serveur sera bientôt en mesure de traiter votre demande. Si vous recevez ce message d’erreur à plusieurs reprises, il est possible qu’il y ait un problème plus permanent avec le serveur ou l’application Web.

Dans ce cas, vous devrez contacter l’administrateur du serveur ou le développeur de l’application pour résoudre le problème.

 

 

Le code HTTP 501

 

Le code HTTP 501 est un code d’état HTTP qui signifie « Non implémenté ». Cela signifie que le serveur Web ne peut pas gérer la demande parce qu’il ne comprend pas le protocole utilisé pour la faire. 501 erreurs se produisent fréquemment lorsque les paramètres de la demande ne sont pas correctement configurés ou lorsque le client envoie une mauvaise requête au serveur.

Les causes les plus courantes de cette erreur sont les suivantes: les paramètres de la requête sont incorrects, le client utilise un protocole non pris en charge par le serveur ou le serveur ne comprend pas la requête du client. Pour résoudre ce problème, vous devrez peut-être modifier la configuration du serveur ou du client, ou trouver un serveur qui prend en charge le protocole que vous utilisez.

 

 

Le code HTTP 502

 

Lorsque vous voyez le code 502, cela signifie généralement que le serveur est surchargé ou en panne. Le code 502 peut également être cause de proxys ou de pare-feu qui ne fonctionnent pas correctement. Si vous recevez régulièrement le code HTTP 502, vous devriez contacter l’administrateur du site Web afin qu’ils puissent résoudre le problème.

 

Le code HTTP 503

 

Le code HTTP 503 est une réponse du serveur Web qui signifie que le site est temporairement indisponible. Cela peut se produire pour plusieurs raisons, notamment lorsque le site est en cours de maintenance ou qu’il y a une erreur de configuration sur le serveur.

Le code 503 est généralement accompagné d’un message expliquant la raison du problème. Si vous recevez ce code lorsque vous essayez d’accéder à un site, il vous suffit de réessayer plus tard. Le site devrait être de nouveau opérationnel une fois que les problèmes ont été résolus.

 

 

Le code HTTP 504

 

HTTP 504 est un code d’erreur des serveurs Web et des proxies. Lorsque vous voyez ce code d’erreur, cela signifie que le serveur ou le proxy a rencontré une erreur inattendue et n’a pas pu terminer votre demande.

Cela peut être déroutant, mais il y a souvent une explication simple à ce code d’erreur. Il est important de comprendre ce code d’erreur afin de pouvoir diagnostiquer et résoudre les problèmes lorsqu’ils se produisent. HTTP 504 peut avoir plusieurs causes, notamment les suivantes :

· Le serveur est surchargé et ne peut pas traiter la demande en temps voulu.

· La connexion entre le serveur et le proxy a été interrompue.

· Le proxy ne parvient pas à obtenir une réponse du serveur distant.

· Le serveur distant a reçu une réponse invalide d’un autre serveur.

Dans certains cas, le fait de réessayer plus tard peut également résoudre le problème.

 

 

Le code HTTP 505

 

Le code HTTP 505 est un code d’erreur spécifique au serveur, qui indique que le serveur ne peut pas traiter la requête ce qui est généralement dû à une mauvaise configuration. Ce code d’erreur est souvent accompagné d’un message d’erreur plus spécifique indiquant la raison pour laquelle le serveur ne peut pas traiter la requête.

Le code HTTP 505 est généralement causé par une erreur de configuration du serveur, mais il peut également être causé par un problème temporaire avec le serveur ou par un problème avec la requête elle-même.

 

 

Le code HTTP 506

 

HTTP 506 est un code HTTP utilisé par les serveurs Web pour indiquer qu’une bande passante épuisée a empêché la réponse d’être générée. Ce code est similaire au code 503 « Service indisponible », mais il indique que le problème est temporaire et que le serveur peut générer une réponse si la bande passante est augmentée. Le code 506 est défini dans la section 10.5.4 du document RFC 7231 de l’IETF.

 

 

Le code HTTP 507

 

Le code d’état HTTP 507 signifie que le serveur est incapable de stocker la ressource demandée. Cela peut être dû au fait que le serveur manque d’espace de stockage ou que le système de fichiers n’est pas accessible en écriture.

Généralement, cette erreur est temporaire et se résoudra d’elle-même une fois que de l’espace sera disponible.

 

 

Le code HTTP 508

 

HTTP 508 est un code d’état des amendements de l’Internet Engineering Task Force aux standards de l’Internet. Il indique que le client n’a pas pu effectuer une requête valide. Cela peut être dû à un problème dans le code du client, à une erreur dans la configuration du serveur ou à une condition temporaire telle qu’une surcharge du réseau.

Le code HTTP 508 est similaire au code HTTP 404 « Not Found ». Toutefois, alors que le code HTTP 404 indique simplement qu’une ressource n’a pas été trouvée, le code HTTP 508 signifie que le serveur ne peut pas traiter la requête pour une raison quelconque.

 

 

Le code HTTP 509

 

Le code HTTP 509 est un code d’erreur spécifique au réseau Web qui signifie que le serveur Web a épuisé toutes ses ressources et ne peut plus répondre aux demandes. Ce code d’erreur peut être obtenu pour une variété de raisons, notamment une forte surcharge du serveur, des problèmes de réseau ou une configuration incorrecte du serveur. Dans certains cas, ce code d’erreur peut également être le résultat d’une attaque par déni de service.

 

 

Le code HTTP 510

 

Le code d’état HTTP 510 est une erreur qui indique que le serveur n’est pas en mesure de traiter la demande. Cela peut être dû à un certain nombre de facteurs, y compris, mais sans s’y limiter : le serveur est surchargé, la demande est trop volumineuse ou la demande est mal formée. Le code d’état HTTP 510 peut également apparaître en cas de problème avec la configuration du serveur.

 

 

Le code HTTP 511

 

La réponse à cette question est assez simple. Le code HTTP 511 signifie « Network Authentication Required ». Il s’agit d’un code d’erreur qui indique que vous devez vous authentifier auprès du réseau avant de pouvoir accéder au contenu demandé.

Ce code d’erreur est généralement rencontré lorsque vous tentez d’accéder à un site Web protégé par mot de passe. Pour résoudre ce problème, vous devrez entrer les bonnes informations d’identification avant de pouvoir accéder au contenu du site Web.

 

 

Le code HTTP 520

 

Le code HTTP 520 est un code d’état HTTP utilisé pour indiquer que le serveur a rencontré une erreur inconnue en traitant la requête. Ce code est souvent utilisé lorsque le serveur est incapable de déterminer la cause de l’erreur, ce qui peut être dû à un problème de configuration ou à un bogue logiciel.

Le code 520 peut également être utilisé lorsque le serveur rencontre une erreur interne qui l’empêche de traiter la requête. Dans certains cas, le code 520 peut également être affiché lorsque le site Web est temporairement indisponible en raison de la maintenance ou de la surcharge du serveur.

 

 

Le code HTTP 521

 

Le code HTTP 521 est un code d’erreur spécifique au serveur Web. Cela signifie que le serveur Web a été incapables de se connecter à l’adresse IP du site Web visé. Cela peut être dû à plusieurs raisons, y compris une mauvaise configuration du serveur, une erreur de routage ou une panne de réseau. Dans certains cas, le code HTTP 521 peut également être causé par un bloqueur de publicité ou un pare-feu.

 

 

Le code HTTP 522

 

HTTP 522 est un code d’erreur HTTP qui indique que le serveur est incapable de se connecter au serveur proxy ou la passerelle. Cela peut être dû à une configuration incorrecte du serveur proxy ou au fait que le serveur proxy est indisponible.

 

 

Le code HTTP 523

 

Le code http 523 est un code d’erreur spécifique au serveur. Cela signifie que le serveur a été incapable de charger la page demandée. Il y a plusieurs raisons pour lesquelles cela peut se produire, mais les deux principales sont généralement une connexion Internet lente ou instable, ou un serveur Web surchargé.

Dans certains cas, il est également possible que le code d’erreur indique une attaque DDoS en cours contre le site Web visé. Si vous rencontrez ce code d’erreur, il est important de rafraîchir la page et de réessayer.

 

 

Le code HTTP 524

 

Le code HTTP 524 est un code d’erreur du serveur qui signifie que le serveur ne peut pas répondre à une demande de la part du client. Ce code d’erreur est généralement causé par un problème de connexion ou de réseau, ce qui empêche le serveur de communiquer avec le client.

Si vous recevez un code HTTP 524 lorsque vous essayez de charger une page web, il est possible que le site soit en maintenance ou qu’il y ait un problème technique. Vous devriez attendre quelques minutes et essayer à nouveau.

 

 

Le code HTTP 525

 

Le code HTTP 525 est un code d’erreur spécifique au serveur Web qui signifie que le serveur a été incapable de répondre à une requête pour une page Web. Il peut y avoir plusieurs raisons à cela, notamment une mauvaise configuration du serveur, un problème de connexion ou un problème avec le code de la page Web elle-même.

 

 

Le code HTTP 526

 

Le code HTTP 526 indique que le serveur ne peut pas fournir le contenu demandé parce que l’utilisateur n’est pas connecté au réseau. Cela peut se produire si l’utilisateur a une connexion Internet limitée ou si le réseau est en panne.

Le code HTTP 526 peut également indiquer que le serveur est temporairement indisponible ou surchargé. Si vous recevez ce code lorsque vous essayez de charger une page, essayez de actualiser la page dans quelques minutes.

 

 

Le code HTTP 527

 

Le code HTTP 527 est un code d’état HTTP qui indique que le serveur a été incapable de traiter une requête en raison d’une erreur de réseau. Cela peut se produire lorsque le client est connecté à un réseau interrompu ou lorsque le serveur est surchargé. Le code HTTP 527 est généralement accompagné d’un message d’erreur plus précis, qui peut aider à diagnostiquer la cause du problème. HTTP 527 peut également être renvoyé si le client a essayé de faire une requête trop rapidement après avoir ouvert une connexion au serveur. Dans ce cas, le client doit simplement réessayer la requête après avoir attendu quelques secondes.